Paris – Ile de France

FONTAINEBLEAU

Le dimanche 22 septembre 2019

Maison communautaire (derrière la synagogue 38 rue Paul Séramy)
à 10:30 : Exposition sur l’histoire de la communauté juive depuis 1785 sous la direction de Frédéric VIEY
Synagogue
à 14h00, 15h00, 16h00 et 17h00 : visites guidées par David TEBOUL

PARIS


Centre Culturel Popincourt

« Al Syete » la maison Judéo-espagnole à Paris  (7, rue Popincourt 75011 – PARIS 11 ème –  Métro Voltaire.)

Dimanche 1er décembre 2019
A partir de 16 heures  nous recevrons les auteurs suivants qui dédicaceront leurs ouvrages

« Mémorial des Judéo-Espagnols, déportés de France » (travail collectif) » par Alain De Toledo
L’histoire des Judéo-Espagnols durant la guerre est peu connue et n’a fait l’objet d’aucune étude approfondie. L’association Muestros Dezaparesidos a été créée dans le but d’écrire un livre mémorial, qui retrace leur histoire. (déportation, engagement volontaire, Résistance).
« Djoha, Djohaya, nouveaux contes judéo-espagnols »  Par Angèle Perla Saül
Il s’agit de Djoha, personnage mythique de notre culture et de sa sœur Djohaya, personnage complètement imaginé.Lecture d’un conte.
« Le sel des larmes est parfois doux » par Joëlle Tiano-Moussafir.
Une écriture très poétique, un lien avec notre histoire, qui ne peut nous laisser indifférents.
« 13 ans à Paris  en 1942 » par Maurice Lustyk (représenté par son épouse Bella)
Dans ce livre, l’auteur raconte avec sa gouaille de titi parisien, sa pudeur, mais aussi avec beaucoup de sobriété, son quotidien de gamin du Faubourg Saint-Antoine, pendant l’Occupation allemande.
Pour des raisons de sécurité, nous vous demandons de vous inscrire au :
06 46 47 66 32 ou soutien@alsyete.com

Maison de la culture Yiddish-Bibliothèque

MedemParizer yidish-tsenter – Medem Bibliotek
Responsable des activités festives et musicales (29, rue du Château d’eau)

Week-end exceptionnel

YIDDISH ET CHANSONS

« Lorsque les mots échouent, la musique parle ! »

Avec Sonia Pinkusowitz-Dratwa  (enseignante de yiddish), Shura Lipovsky  (chanteuse, auteure-compositrice), Efim Zubritsky (violon) et Alicia Zubritsky (piano), Iurie Morar (cymbalum), David Unger (réalisateur), Natalia Krinicka (bibliothèque V. Medem).

Samedi 14 septembre 2019
15h : accueil des participants la MCY, présentation du programme
16h : découverte des trésors de la Médiatèque Medem (documents inédits, disques peints, partitions originales). Avec Natalia Krinicka.
17h30 : projection du documentaire New York Tendances Yiddish, de David Unger et Rachel Ertel. Le réalisateur, David Unger, présentera son film et répondra aux questions.
19h30 : soirée cabaret. Dîner de spécialités ashkenazes suivi d’un spectacle avec Shura Lipovsky (chant), Efim Zubritsky (violon) et Alicia Zubritsky (piano), Iurie Morar (cymbalum).

Dimanche 15 septembre
Thème de la matinée : Ces standards qu’on croit connaître
10h à 12h30 : grâce aux méthodes innovantes et ludiques de Shura Lipovsky et Sonia Pinkusowitz-Dratwa, les participants ne chantent plus seulement la-la-la, ils comprennent et apprennent les paroles qu’ils peuvent ensuite transmettre.
Déjeuner libre
Thème de l’après-midi : Nouvelles créations
14h30 à 17h0 : Shura Lipovsky et Sonia Pinkusowitz-Dratwa initient les participants à la créativité de la langue et de la chanson yiddish.
17h15 : verre de l’amitié.

Les animateurs
Sonia Pinkusowitz-Dratwa (enseignante de yiddish – Bruxelles) est professeure associée à l’Institut d’études judaïques de l’Université libre de Bruxelles (Institut Martin Buber). À l’origine de cours intensifs d’été de yiddish « Yiddish on the Continent », qui se tiennent alternativement à Paris, Bruxelles et Strasbourg, elle a enseigné le yiddish à l’Université hébraïque de Jérusalem, à l’université de Columbia (États-Unis).
Shura Lipovsky (chanteuse, auteure-compositrice, pédagogue – Amsterdam) est une artiste majeure de la chanson yiddish. Elle donne des master-classes de chant, dirige des classes d’étude du répertoire yiddish, mène des ateliers de danse hassidique, de chants et contes dans le monde entier. Membre du jury du Concours international de musique juive d’Amsterdam à de nombreuses reprises, elle est lauréate du prix « Adrienne Cooper, Dreaming in Yiddish Award – New York 2017 ». À la Maison de la culture yiddish, elle anime la chorale Tshiribim.

Participation aux frais pour le week-end
Non-adhérents : 135 €.
Adhérents : 115 €.

L’on peut retrouver ce programme sur :


Centre Medem

Dimanche 17 novembre 2019
Auditorium du Centre MEDEM (52, Rue René Boulanger 75010 Paris)
à 15h30 « L’ile de Léros, polyphonie de possibles »

Plus d’information:   LEROS     et     Polyphonie des Possibles

Polyphonie des possibles


 Cercle Bernard Lazare

Dimanche 8 septembre 2019
au CBL (10 rue Saint-Claude 75003 PARIS)
« INNOVER & TRANSMETTRE »
Transmission de la musique du Shtetl, du Klezmer au Jazz.
Accueil à 11 h Projection du film

Trio Klezmer

13 h Pause déjeuner – Cafétéria
14 h 30 à 16 h 30 Conférence de Mr François JOUFFA, sur le thème  «Jazz en France»17 h Pause – Cafétéria
17 h 30 Concert : TRIO KLEZMER
Avec – Bruno GIRARD, Violon, Chant, Remy YULZARI, Contrebasse et Denis CUNIOT, piano.
(P.A.F. 10€/uniquement concert)


Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme

Dimanche 1er septembre 2018
Hôtel de Saint-Aignan, 71 Rue du Temple, 75003 Paris

11h – 12h
Le regard de…Armand Abécassis
L’esprit d’une culture ne s’exprime pas seulement dans ses productions littéraires, dans son architecture ou dans son urbanisme ; il se traduit aussi et peut-être davantage dans ses moeurs, ses coutumes, ses vêtements, ses objets quotidiens ou rituels, sa cuisine. Armand Abécassis, spécialiste reconnu de la pensée juive, le vérifie grâce aux témoignages du judaïsme marocain conservés au mahJ.
Gratuit. Réservation sur la billetterie en ligne mahj.org
Rencontre dans les salles de la collection permanente

12h – 17h30
Braderie de livres
La traditionnelle braderie de la librairie propose plusieurs centaines d’ouvrages d’occasion à tout petit prix sur tous les domaines de la culture juive.
Dans la cour d’honneur

10h – 18h
Librairie
Tout particulièrement pour cette journée, la librairie présente une sélection d’ouvrages en lien avec la culture juive marocaine, dont certains publiés par des éditeurs marocains.

12h – 17h45
Rencontres
À l’auditorium, sans réservation, dans la limite des places disponibles
12h – 13h
Les judéo-langues du Maroc : judéo-arabe et judéo-espagnol
Avec Line Amselem, maître de conférences Espagne classique Université Polytechnique Hauts-de-France et Jonas Sibony, docteur en linguistique sémitique
Rencontre modérée par Abraham Bengio, président de la commission Culture de la LICRA
Patrimoine menacé de disparition, les parlers judéo-arabes et la haketía ( judéo-espagnol du nord du Maroc) étaient autrefois transmis au sein de la
famille, de la communauté. Aujourd’hui, langues de l’intimité, elles sont surtout enseignées à l’université et dans des centres culturels, en France et ailleurs dans le monde, et sont aussi l’objet de recherches scientifiques.
14h – 15h15 Une enfance juive marocaine
Avec Anny Dayan Rosenman, maître de conférences à l’Université Paris 7 et Marcel Bénabou, historien, secrétaire de l’OULIPO
Rencontre modérée par Leïla Sebbar, écrivaine et coordinatrice du recueil Une enfance juive en Méditerranée musulmane (Bleu Autour, 2012). Dernier ouvrage paru : Dans la chambre, Nouvelles, préface de Michelle Perrot, aquarellesde Sébastien Pignon (Bleu Autour, 2019)
Lectures d’extraits de l’ouvrage Une enfance juive en Méditerranée musulmane par Rachel Rita Cohen, femme de théâtre et écrivain
« Les récits d’une enfance juive en méditerranée musulmane racontent le passage d’un monde familier à un monde inconnu. L’histoire d’un exil imposé à la dernière génération. La nôtre. » Leïla Sebbar
15h30 – 16h30
Un juif du Sahara
Jacob Oliel, chercheur indépendant en conversation avec Ariel Wizman, journaliste, animateur et comédien Jacob Oliel est né à Colomb-Béchar
(Sahara algérien), à la fin des années 1930, dans une famille juive originaire du Maroc. Passionné d’histoire, disciple et ami de Théodore Monod, il part sur les traces de la présence ancienne des juifs dans les régions sahariennes. Il a reçu le Prix Georges Goyau de l’Académie française pour son ouvrage Les Juifs au Sahara. Le Touat au Moyen Âge (CNRS éditions, 1994).
16h45 – 17h45
Traditions orales des femmes juives du Maroc Par Joseph Chetrit, professeur émérite de l’Université de Haïfa (Israël) et Vanessa Paloma Elbaz, chercheuse associée, Faculté de Musique et Peterhouse College de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni)
Table ronde modérée par Jonas Sibony, docteur en linguistique sémitique Les deux conférences porteront sur « La poésie orale des femmes juives
du Maroc et leur savoir oral » et les « Textes oraux des juives marocaines : identité et religiosité ».
14h – 17h30
Rencontre généalogique
À la médiathèque,
les intervenants, membres du Cercle de généalogie juive (CGJ) et spécialistes du Maroc, vous initient aux méthodes et aux outils informatiques pour commencer une recherche généalogique.
Gratuit et sans inscription
14h30 – 17h30
Salon du livre juif marocain
Évoquant la richesse de la culture et du patrimoine juifs marocains, des réalisateurs de documentaires et une vingtaine d’auteurs dans les
genres les plus divers – essais, romans,récits autobiographiques, contes et livres de cuisine – seront présents en dédicace pour rencontrer le public.
Dans la cour d’honneur  En présence de :
Armand Abécassis, Michel Abitbol, Anyel Adda, Rosa Amar, Line Amselem, René Raphaël Attias, Arieh Azoulay, Marcel Bénabou, Abraham Bengio, Joseph Chetrit, Anny Dayan Rosenman, Simon Elbaz, Vanessa Paloma Elbaz, Hélène Gans Perez, Kamal Hachkar, Edna Handali Knafo, Nissim-Samuel Kakon, Armand Lévy, Paul Ohana, Jacob Oliel, Félix Perez, Leïla Sebbar


dimanche 8 septembre 2019
à 14h à l‘Auditorium du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (Hôtel de Saint Aignan 71 rue du Temple, Paris 3e)
Rencontre littéraire sur le thème des Leçons de vie judéo-espagnoles
Vittorio Alhadeff, Nissim Benezra, Isaac Papo, Victor Eskenazi ou encore Eliya Karmona, personnages méditerranéens flamboyants, du siècle dernier, ont laissé aux générations qui leur ont succédé des récits autobiographiques. Ils ont ainsi assuré la transmission du génie et de la sagesse d’une culture riche de la rencontre de différentes traditions.
En présence de Marie-Christine Bornes Varol (professeure des universités à l’INALCO), François Azar (éditeur), Nathalie Bauer (traductrice), John Eskenazi et David Papo (fils de deux des auteurs).
Buffet judéo-espagnol à l’issue de la rencontre.
Rencontre organisée à l’occasion de la parution en juin 2019 chez Lior éditions d’Une odyssée judéo-espagnole d’Isaac Papo, de L’orphelin du Bosphorede Nissim M. Benezra et de la réédition du Chêne de Rhodes de Vittorio Alhadeff
Gratuit.
Réservation obligatoire : librairie@mahj.org ou akiestamos.aals@yahoo.fr