Mulhouse

Dimanche 4 septembre 2016

Animation organisée par le B’nai B’rith Paul Jacob

Synagogue

2 rue des Rabbins

A partir de 14 h : Découverte de la synagogue de Mulhouse : histoire, fonction et symboles par le rabbin Elie Hayoun et Josiane Kahn, enseignante en histoire.

Centre communautaire

2 rue des Rabbins

15h30 : Projection [extraits] des films  «D’une langue à l’autre», «Langue sacrée, langue profane» et «Traduire» de Nurith Aviv, cinéaste israélienne – présentation par Elie Cohen.

La trilogie de Nurith Aviv met en scène une langue, l’hébreu, et l’interroge sous divers angles : poétique et politique, religieux et profane. Ecrivains, poètes, artistes, traducteurs comme passeurs de la littérature hébraïque, à partir de leur histoire ou de leur passion de la langue, décrivent ou confrontent le lien tissé entre l’hébreu et leur langue maternelle.

16h30 : Conférence – Identité, migration, nostalgie : que veut dire être un peuple « entre-deux langues ? » par Francine Cicurel.

Professeur des universités en linguistique et didactique du français langue étrangère, à l’Université Paris III-Sorbonne nouvelle, Francine Cicurel a dirigé l’ouvrage collectif « Anthologie du judaïsme, 3000 ans de culture juive » éd. Nathan et le dédicacera ;
L’histoire linguistique des Juifs n’est pas simple ; quelles langues ont-ils parlé, quelles langues parlent-ils aujourd’hui ? On posera la question des liens qui les attachent aux langues des pays dans lesquels ils ont séjourné. Quelles significations attribuer à ce nomadisme des langues ? Quel rôle joue le passage d’une langue à l’autre dans l’identité juive ? Pour interroger la question des langues juives et le statut complexe de l’hébreu, quelques exemples littéraires, Franz Kafka, Aharon Appelfeld notamment, seront évoqués.

Réfléchir à la traversée des langues – la construction des judéo-langues, la renaissance de l’hébreu parlé – apporte un éclairage sur les rapports que les Juifs entretiennent avec les contextes extérieurs et sur la difficile question de l’identité.